CHANTIER D'INSERTION

L'insertion par l'activité économique s'adresse à des personnes sans emploi durablement exclues du marché du travail qui  rencontrent des difficultés sociales et/ou professionnelles.

Lire la suite

Les personnes admises à s'inscrire dans un parcours d'insertion par l'activité économique (IAE) vont enclencher une dynamique d’insertion socio-professionnelle.

Un atelier ou un chantier d’insertion (ACI) constitue une étape dans un parcours d’insertion sociale et professionnelle dont l’objectif à terme est l’emploi. L’ACI assure la mise au travail, le suivi, l’accompagnement et la mise en œuvre de la formation professionnelle de leurs salariés.

L’association RESSOURCES mène 4 Chantiers d’insertion par l’activité économique agréés par l’Etat : Patrimoine, Inservigne, Côte et Framboise, Lézardéco.

L'orientation vers les structures de l'IAE repose sur un agrément préalable à l'embauche délivré par Pôle Emploi, valable pendant une durée de 24 mois.

Définition

Est appelée chantier d’insertion toute action collective qui, à partir d’une situation de mise au travail sur une production grandeur nature, a pour objectif de favoriser la progression des personnes. Un chantier-école, alliant production, formation et accompagnement spécifique, s’inscrit comme une étape dans le parcours d’insertion des personnes.

Chantier d’insertion

Action déclinant la pédagogie du chantier-école dans le cadre de l’I.A.E., défini par la loi de lutte contre les exclusions : L’opérateur du chantier est une structure dont l’objet spécifique est l’insertion des personnes en difficulté ; Il est employeur des salariés en insertion (sous contrat aidés). L’opérateur doit obtenir un conventionnement dit d’Activité d’Utilité Sociale ou du Secteur Mixte selon qu’une part de la production résultante de l’activité de chantier fait l’objet ou non d’une commercialisation

Deux dimensions

Le concept de chantier d’insertion se définit comme une démarche pédagogique où s’articulent une dimension formation et une dimension production. Celle-ci se déclinant dans le cadre des dispositifs de l’insertion par l’activité économique.

Le CDDI

Le public

Des personnes sans emploi rencontrant des difficultés d’insertion sociale et professionnelle. Les critères d’accès au CDDI sont fixés au niveau régional par arrêté préfectoral.

Le contrat de travail

Un contrat à durée déterminée d'insertion (CDDI) conclu pour une durée minimum de 4 mois renouvelable dans la limite de 24 mois sous agrément IAE

Durée du travail

Le contrat est conclu à temps partiel. La durée hebdomadaire du travail mentionnée dans le contrat de travail est de 24 heures.

Formation et mesures d’insertion

Le salarié bénéficie d’actions :

  • de formation tout au long de son contrat de travail renforçant ses compétences , Formation mise en place sur son temps Production – travail le programme pédagogique est individualisé en fonction des besoins des salariés et basés sur une dizaine de modules : français, mathématiques, connaissances générales, décoration céramique, linguistiques chinois, FLE, architecture, tourisme, viticulture...
  • Accès à la mobilité, apprentissage au Permis B
  • Accompagnement individuel sous forme de diagnostic et d’évaluation au départ de de la prise de poste, et élaboration des objectifs d’insertion sociaux et / ou professionnels – accompagnements vers l’enrayement des freins à l’emploi en lien avec les partenaires sociaux et emploi

Peuvent être mises en oeuvre également

  • des périodes d’immersion auprès d’un autre employeur pour diversifier l’expérience professionnelle des bénéficiaires